FLORENCE POZARNIK

 

Présentez-vous brièvement.

Admiratrice des pierres et des bijoux depuis mon enfance, je me suis orientée vers des études scientifiques concernant la matière et plus particulièrement  les métaux. Au cours de mes travaux de thèse, j'ai entrepris mes études de gemmologie, pas très éloignée en fin de compte  de la matière que j'étudiais si ce n'est par la nature ou l'arrangement des atomes. Au cours de ma carrière, j'ai été amenée à travailler dans les métaux précieux qui se marient fort bien avec les pierres et qui ont un comportement différent de celui des métaux communs mais qui s'apprend peu dans les écoles compte tenu de la faible quantité de matière concernée. Et me voilà partie dans un domaine bien particulier et complet de joaillerie.

 

Comment avez-vous découvert la gemmologie ?

J'ai connu la gemmologie par un ami qui voulait que je fasse le GIA par correspondance, un autre m'a conseillé l'ING.

 

Qu’est-ce que la gemmologie pour vous ?

La gemmologie est un monde magique, infini toujours renouvelé, qui enseigne l'humilité devant l'imagination et la force de la nature. Rien n'est jamais pareil, d’autant que nous savons qu’il n'existe pas de fin puisque de nouvelles pierres sont découvertes tous les jours. 

 

Quelle est votre pierre préférée ? Pourquoi ?

Ma pierre préférée est la tourmaline pour ses couleurs multiples et profondes, que nous pouvons  apprécier et nous offrir même si nous ne sommes pas très fortunés. Pour les mêmes raisons j'aime également le zircon.

 

Avez-vous un souvenir particulier lié à la gemmologie ? Racontez-le ?

Comme beaucoup de ceux qui l'ont connue, Dina Level est celle qui m'a laissé le plus de souvenirs. Déjà âgée, elle s'émerveillait toujours avec enthousiasme devant un simple caillou ou  une pierre de valeur, oubliant les contingences terrestres, sa boite de biscuits dans la salle près de la binoculaire.  

 

Définir le diamant en 3 mots ?

Mystérieux, secret, fascinant.

Association Française de Gemmologie