LEGEMMOLOGUE.COM

 

Présentez vous brièvement ?

Je suis gemmologue et je travaille dans le secteur de la joaillerie et de la restauration d'art depuis bientôt 15 ans.

J'aime que les bijoux, les objets et les pierres me racontent des histoires.

Comment avez-vous découvert la gemmologie?

Je connaissais la géologie et la minéralogie, j’avais abordé ces matières au collège. Comme de nombreux enfants, j'ai collectionné les pierres et les cailloux divers et variés. La gemmologie, je l'ai vraiment découverte durant mes études de bijouterie à Saumur. Les pierres m'ayant toujours intéressée, quand j'ai eu la possibilité de rentrer en Mention Complémentaire de Gemmologie, j'ai sauté sur l'occasion. Et ça m'a tellement plu que j'ai continué : le Brevet Professionnel, puis le diplôme de l'Université de Nantes. Finalement la gemmologie fait désormais partie de ma vie depuis une bonne dizaine d'année.

Qu'est-ce que la gemmologie pour vous?

Une enquête ou plutôt une affaire jamais classée. C'est une passion aussi, mais je dirai plus un intérêt tenace. La gemmologie, c'est aussi de nombreux amis. Elle m'a permis de rencontrer des personnes fabuleuses et passionnantes. Comme j'aime les gens qui ont des histoires à raconter, ça tombe vraiment bien. Impossible de la dissocier de la joaillerie, car une pierre fait souvent partie d'un tout façonné par des hommes et des femmes avec des savoir-faire exceptionnels. Enfin, elle m'a permis d'accéder à des sujets qui me passionnent comme la communication, la médiation scientifique et l'écriture d'articles.

Quelle est votre pierre préférée? Pourquoi?

Au risque de décevoir beaucoup de monde, je ne crois pas avoir de pierre préférée. D'abord, elles sont toutes belles, c'est donc difficile de choisir. Durant mes études les grenats m'ont souvent posé des problèmes d'identification car certains peuvent s'avérer très  atypiques : une densité trop élevée, un indice de réfraction hors norme... Du coup, j'ai pris l'habitude de leurs prêter une attention toute particulière. Finalement, je crois que je les aime beaucoup. 

Avez-vous un souvenir particulier lié  à la gemmologie? Racontez le.

C'est un métier qui regorge d'histoires. Celui qui me revient concerne mon apprentissage.

Je venais de commencer les cours de gemmologie et participais pour la première fois au stand d'identification des gemmes tenu par le Centre de Recherches en Gemmologie de l'Université de Nantes (CRG). Un vieux monsieur s'est approché de notre espace et a commencé à discuter avec les personnes qu'il connaissait bien. Il a sorti un cristal translucide d'un sachet en expliquant qu'il avait un doute à son sujet et que ça serait un bon exercice pour "la jeune". J'ai donc regardé le spécimen à la loupe, essayé de prendre l’indice de réfraction sans succès. Pleine d'entrain j'ai suggéré de le mettre dans la cellule immersion. J'ai eu l'air assez bête quand le cristal a disparu dans l'eau... puisque c'était de la halite (autrement appelé sel gemme). Une manière inoubliable de me faire introniser ! 


Qualifiez  le diamant en 3 mots.

Complexité, fragilité, géopolitique. 

Association Française de Gemmologie