ERIK GONTHIER

Maître de Conférences du Muséum national d’Histoire naturelle

 

 

Présentez vous brièvement.

Ancien bijoutier joaillier, devenu muséologue, puis ethnominéralogiste, paléomusicologue et pariétaliste, expert en gemmologie et auprès des douanes, cinéaste, auteur.

 

Comment avez-vous découvert la gemmologie ?

Vocation de toujours, influencée par 3 personnes en 1970 : Hubert Lagache, Dina Level et Henri-Jean Schubnel, tous des figures de la Gemmologie.

 

Qu'est-ce que la gemmologie pour vous ?

C'est une part de rêve entrée dans la réalité. Mon désir est de défendre et d'encourager cette spécialité.

 

Quelle est votre pierre préférée ? Pourquoi ?

Spinelle. Son octaèdre parfait, sa couleur rouge avec un léger ton insignifiant de brun et ses origines me laissent toujours dans l'admiration.

 

Avez-vous un souvenir lié à la gemmologie ? Racontez le.

Il s'agit de la rencontre avec l'académicien Roger Caillois chez lui et entouré de sa collection. Il entrevoyait le monde des minéraux et des gemmes au travers l'onirisme et le rêve. Ce fut mon premier contact avec la beauté du langage qui transformait l'imaginaire sans être ésotérique.

Qualifiez le diamant en 3 mots.

Cohésion, pureté, invincibilité.

 

Association Française de Gemmologie